Les dossiers Com-Médic

Des informations utiles sur le développement de l'enfant de 0 à 4 ans et la communication

 

Favoriser la communication

Il est important de vous placer en face de votre bébé.

Communiquer c’est d’abord se croire entendu, compris. C’est imaginer que l’autre vous répond.

Geneviève DUBOIS, orthophoniste.

La communication sera plus facile et elle deviendra vraiment un moment privilégié. En effet, vous serez très "présent(e)" physiquement et émotivement grâce au support du regard.

Pour cela pensez à vous mettre à sa hauteur, vous asseoir par terre, vous allonger sur son tapis d’éveil. Plus tard, mettez-le dans sa chaise haute, comme ça il pourra voir ce que vous faites et cela donnera lieu à de multiples échanges.

Il faut suivre l’initiative de votre bébé et manifester votre intérêt pour ce qu’il vous "dit".
Votre enfant vous sourit, vous regarde ou vous tend un objet : il veut attirer votre attention et il est essentiel de réagir.

Dossier réalisé par Stéphanie ROY, Orthophoniste et co-auteur des 2 outils "Dialogoris 0/4 ans" et "Dialogoris 0/4 ans orthophoniste".

Pour favoriser ces moments intenses de communication

Parler à votre bébé calmement et en modulant votre voix.

Le langage a une "chanson" qui est propre à chaque langue. Bébé va l’acquérir avant même de pouvoir dire des mots.

Imiter votre bébé quand il gazouille.

C’est très important car il attend une réponse et ces échanges sont la base des futures conversations : je te parle et tu me réponds.

Chanter de petites comptines et, dès 6 mois, lui raconter ses premières histoires avec les livres cartonnés.

Ils lui permettront d’enrichir son vocabulaire et d’ancrer les notions de temps et d’espace. En effet, quand vous chantez et mimez "tourne, tourne joli moulin…" par exemple, bébé voit une succession de gestes qui sont toujours dans le même ordre.

La notion de chronologie s’installe ainsi petit à petit.

Traduire ses demandes, les interpréter : "oui mon bébé, tu as faim ? Je vais te préparer ton biberon". Même si au début, l’enfant ne comprend pas ce que vous dites, il se rend compte que ses gazouillis ont de l’effet sur vous : il communique et vous répondez, il est donc entendu. Cela lui donne envie de recommencer et cela lui permet de prendre confiance en lui.

Commenter ce que vous faites, ne vous limitez pas à des échanges fonctionnels, alimentaires.

"Est-ce que tu veux aller te promener au parc ? Nous allons prendre du pain sec pour donner à manger aux canards". En lui racontant ce que vous voyez, ce que vous entendez, vous l’aiderez à identifier et à se construire son monde. La communication affective est extrêmement importante. Les compétences linguistiques futures de votre enfant dépendent de la richesse de vos échanges.

L’être humain ne peut pas faire du sens tout seul. Il s’agit toujours de faire du sens pour ou avec un autre.

Docteur ELIACHEFF, pédopsychiatre.

Ne pas insister pour le faire parler.

L’enfant parle quand il a quelque chose à dire. Il est donc primordial qu’il ait des besoins à satisfaire et un réel plaisir à communiquer.

La communication sera favorisée par ce que nous appelons le "bain de langage".

Le langage s’acquiert par le plaisir et l’échange

Objectif Langage.

Donc plus les échanges seront variés, plus le langage sera à même de se développer harmonieusement et naturellement.

En vous voyant, en vous écoutant, votre bébé va découvrir le plaisir de communiquer et le langage s’installera sans effort et spontanément.

Dossier réalisé par Stéphanie ROY, Orthophoniste et co-auteur des 2 outils "Dialogoris 0/4 ans" et "Dialogoris 0/4 ans orthophoniste".